Friday, March 28, 2008

Multi-tâches créatives

J'ai reçu la tag de Guylaine qui l'avait elle-même reçue de Marie-Chantale.

La grande question à répondre:

«Comment une personne créative arrive-t-elle à travailler sur plusieurs projets simultanément et à rester saine de corps et d'esprit ?»

Ouf, la question à 100 000 piastres...
Je suis pas mal Miss Organisation. Ça fait parfois en sorte que ça entrave ma créativité. Par contre, ça a aussi ses avantages. J'ai toujours plusieurs projets en route. Certains sont d'ordre professionnel, d'autres sont plus personnels. J'ai plusieurs carnets pour différents projets, du style un cahier pour mes collages, un autre pour l'écriture quotidienne, un autre pour le dessin, un autre pour les listes créatives, un autre que j'utilise pour mélanger dessin et écriture (genre journal créatif). Je m'arrête, mais j'en ai d'autres. Ça vient peut-être de ma passion des carnets. Ou encore du fait que je suis, comme je le disais tantôt, Miss Organisation.

Je suis dans un passe de couture, eh bien mon tissus a son meuble, mes bobines de fil sont dans un contenant, mes accessoires dans un autre. Tout se range et se ressort en un tournemain. Je peux donc aller et venir dans mes divers projets sans me sentir physiquement surchargée. Ce qui est merveilleux par contre, c'est que pendant que je suis dans un projet qui est du genre long terme, je vis très bien avec le désordre, ce qui n'était pas le cas il y 2-3 ans. Vieux fantômes d'enfance; il fallait toujours TOUT ranger quand on arrêtait de faire quelque chose, même si on voulait y revenir plus tard. Je peux vous dire qu'avec mes enfants le niveau de tolérance pour les projets «in progress» est très élevé. Ça donne lieu à des chambres sens dessus dessous et à un sous-sol où il faut faire preuve de créativité pour trouver une place pour s'assoir, mais bon, vivre avec des filles qui ont la tête pleine d'idées, ça a tellement de beaux côtés...

J'ai la chance d'avoir des enfants qui sont low-maintenance (ayoye, j'ai pas l'air ben ben maternelle, et pourtant...), ce qui fait que je ne cours pas trop. Et que mon chum est lui aussi un créateur dans ses domaines à lui (informatique, bricolage de gars). Il comprend donc que je passe du temps dans mes affaires de filles (lui, il dit plutôt mes affaires de «guernouilles», mais bon vous me suivez...?). Cet homme rare fait également les repas. Tous les repas... J'ai donc beaucoup de temps à moi.

Guylaine parlait d'apprécier le processus plus que le produit. Pour beaucoup de mes projets, je me sens comme ça. Juste le fait de faire quelque chose de créatif, c'est le bonheur. Ça peut me prendre des heures pour faire un petit machin de rien mais le temps passé à essayer, à patenter, à expérimenter, c'est là qu'est mon plaisir.

Avoir plusieurs de ces projets en même temps, ça permet aussi de ne jamais s'ennuyer. Même pour le travail, ça fonctionne comme ça. J'ai plusieurs dossiers à faire avancer (ce sont des dossiers créatifs en un sens, j'ai beaucoup à inventer, à élaborer) et je peux aller de l'un à l'autre selon mon humeur ou mon agenda. J'aime bien travailler comme ça, c'est tout sauf routinier.

Alors, selon la consigne, je dois donner la tag à 5 personnes...
J'y vais donc avec Andrea, Ani,
Emily, Pénélope et Yannick.

3 comments:

Guylaine Couture said...

wow, merci dominique.

j'aimerais bien jeter un oeil sur ta large collection de carnets. ça 'impressionne !!!

à un creacamp peut être ?

a+

g

ztods said...

Guylaine m'a taggée comme vous.
Je découvre votre réponse à sa question, et je me reconnais tout à fait : les carnets, les projets dessin, écriture, collage, photo, tricot, couture, ... (et même les enfants low-maintenance). Un vrai plaisir de voir que je ne suis pas toute seule à vivre comme ça !

Yannou said...

Ouf! Tu es inspirante! Mais en même temps ça me fait un peu peur... j'aimerai tant être si bien organisée! Je pense que ma difficulté présente réside beaucoup dans ma situation de logement: nous habitons à 2 endroits (appart en ville, et maison en banlieue because les enfants de mon homme). Et nous vivons 1 semaine sur deux dans chaque lieu. C'est amusant au départ, mais après 3 ans, j'en ai vraiment mare. Et cela me prends beaucoup de mon temps et de mon énergie pour maintenir les 2 lieux propres et inspirants. Mais je passe donc beaucoup moins de temps à faire des créations artisanales comme je rêverai d'en faire: confitures, marinades, crèmes de beauté maison, mais aussi couture, peinture, spculture... toutes des choses que j'adore, mais que j'ai délaissé depuis longtemps faute d'organisation. Mais je compte bien reprendre tout cela une fois le déménagement fait... l'an prochain.

Bon, je vais répondre à ta tag sur mon blog d'ici quelques jours, car ceci n'était qu'un commentaire...

;)
Yannick