Thursday, February 07, 2008

Soucoupes volantes

On a tous eu dans notre enfance des bonbons préférés. Ma soeur Isabelle mâchait de la gomme balloune autant que faire se peut. Quant à ma fille Alizée, elle capotait sur les poissons bleus. J'ai eu ma passe paparmanne rose (pas les blanches, ça faisait trop grand-mère!), mais ça c'était plus à l'adolescence. Petite, je me garochais sur les soucoupes volantes comme une mouche sur un tas de cochonsetés. Normalement, à l'âge adulte, ce genre de trucs s'estompe. Dans mon cas, c'est devenu un tourment insoutenable. Un peu comme Claude et les arachides. En gros, voici les effets: en présence de soucoupes (et dans le cas de Claude, d'arachides), l'esprit est constamment obsédé d'un besoin incontrôlable d'engloutir les dites victuailles. Drame...

Claude m'a offert des soucoupes volantes la semaine dernière. J'étais tellement contente, elles sont difficiles à trouver! Ci-dessous, la description partielle des ingrédients des fameuses soucoupes. En gros, du sucre. Mais les petits bonbons à l'intérieur de la pâte au goût d'hostie sont tellement minoum minoum.
J'ai eu une petite frousse en constatant qu'il y a une date d'expiration. Novembre 2008, aïe, pas de chance à prendre, je me les suis envoyées en arrière de la cravate sans plus attendre. La raison de ma tristesse? Y'en a plus.... Snif... Snif... Bou-hou... Snif...

1 comment:

tanivi said...

very hula!